Une belle rencontre !

Lorsque je suis entrée au Pôle enfants de l’APSA,  je suis arrivée, bien sûr avec mes bagages ; certains plus lourds que d’autres et une philosophie de vie acquise suite à mes diverses expériences antérieures tant professionnelles que personnelles qui m’ont appris une chose : Ma vie m’appartient et JE décide du chemin à prendre et de qui m’accompagnera.

Forte de cette posture positive, j’ai rencontré une volonté de la Direction d’accompagner les professionnels dans une réflexion autour de la qualité de vie au travail et de la place que chacun d’entre nous joue dans ce rôle. La Communication Nonviolente (CNV) est venue enrichir ce travail institutionnel et m’a permis personnellement de continuer à nourrir mes besoins d’appartenance et de partage.

Depuis 1 an et demi que je me suis formée à la CNV, j’essaie de l’utiliser au quotidien tant au travail qu’avec ma famille même si cela n’est pas toujours simple !

Dans ma pratique professionnelle, cela m’a permis de réfléchir autrement aux besoins des jeunes que j’accompagne. Un exemple : Certains peuvent avoir des crises de violence, ils sont sourdaveugles et ne peuvent pas nous expliquer leurs mal-être. Auparavant, je me demandais toujours ce que j’avais fait ou pas fait ou induit dans mon comportement qui avait pu déclencher ce mal être. Maintenant, je me demande quel besoin ils ont lors de cette crise et comment je peux y répondre pour les rassurer. Je suis donc moins tendue et plus disponible dans notre relation. Cela se ressent dans la construction de mes échanges avec eux et la confiance qu’ils me témoignent.

Pour moi, la CNV, la bientraitance, la qualité de vie au travail sont autant d’outils à ma disposition pour prendre du recul sur mes automatismes, me questionner et prendre le temps d’adapter ma communication aux autres, au moment T, à la disponibilité de chacun et ainsi construire un échange serein et respectueux de tous.

D’un point de vue personnel, je m’attache depuis plusieurs années à noter le positif de chaque journée qui passe, à m’enrichir de ce que j’ai, plutôt qu’attendre ce que je pourrais avoir. Alors, la CNV est un grand « plus » de plus ! Un moyen de rester encore et toujours positive !

Merci Louise, Merci Muce, Merci Christine.

Françoise Décembre 2018

Télécharger un PDF ici.

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...
Translate »